LE SANCTUAIRE D’OLYMPIE

Dans L’Ouest Du Péloponnèse, dans un paysage calme, situé entre le mont Kronio et le confluent de L’Alphée et du Kladeos, fut fonde, il y a de milliers d’années, le sanctuaire d’Olympie. En plus de cérémonies religieuses, on avait institué en l’honneur de Zeus, les Jeux Olympiques, les plus fameux de jeux panhelléniques, qui se déroulaient tous les quatre ans. Ces compétitions sportives s’identifièrent avec un idéal de noble émulation et de paix et garantirent durant de nombreux siècles l’unité nationale du monde grec. On ne sait à quelle date exactement furent établis le culte et les jeux. Les données archéologiques prouvent toutefois que  le site fut occupé au moins depuis le troisième millénaire av.

J-C. Le premier sanctuaire, le Gaion, était consacré a Gaia, la terre. Plus tard, on rendit un culte a Kronos et Rhéa. Enfin, lorsque les Doriens s’établirent en Elide, le sanctuaire d’Olympie fut exclusivement consacré a Zeus. Au témoignage de nombreux mythes locus, le culte de Zeus à Olympie est étroitement lié a la fondation des jeux. Peu à peu les tombèrent dans l’oubli. Cependant, au début du Vllléme siècle av. J-C., Iphitos, roi d’Elis, les réorganisa sur les conseils de l’oracle de Delphes. On célébra la première olympiade. Depuis, les jeux se succédèrent tous les quatre ans. La surveillance du sanctuaire et des jeux appartenait primitivement a la ville voisine de Pise, mais à la suite d’affrontements sanglants, elle revint définitivement a Elis. Les Hellanodices, dix citoyens d’Ellis désignes par le sort, administraient les jeux. Pour prendre part aux jeux il fallait s’être grec et libre et n’avoir commis ni, meurtre ni sacrilège.

Les esclaves, les sacrilèges et les femmes n’avaient pas le droit d’assister aux jeux. Les jeux se déroulaient durant l’été. Al’origine ils duraient un jour, mais plus tard ils s’étendirent sur deux et trois. Après les sacrifices d’inauguration, les athlètes prêtaient serment au bouleutérion, tandis que, le dernier jour, une cérémonie solennelle de remise des prix prenait place dans le pronaos du temple de Zeus. Les jeux furent célèbres pour la dernier fois en 393 ap. La renaissance des Jeux Olympiques, oeuvre d’un Français, le baron Pierre de Coubertin, se concrétisa en 1896 a Athènes. Depuis, les Jeux Olympiques sont organisés tout les quatre ans par différentes villes du monde. On allume la flamme devant le temple dHera a l aide d  un miroir qui focalise les rayons de soleil.

www.hotelsolympia.gr